Mode éthique

Qu’est-ce que la mode circulaire?

Après avoir parlé de mode durable et lente (slow fashion), la nouvelle tendance est maintenant à la mode circulaire. Mais qu’est-ce que cela signifie? La mode est toujours fortement influencée par les grands défilés et a toujours un lien avec les saisons. Mais la mode circulaire, si elle est bien réalisée, peut être l’avenir de l’industrie de la mode et  fortement contribuer à sauver notre planète.

Mode circulaire : définition

La circularité est l’opposée de la linéarité. Au lieu d’une ligne droite menant de l’entrée à la sortie, la circularité conduit à utiliser et réutiliser en gardant les ressources dans un cercle.

La définition qui la décrit parfaitement vient du Motif: «Une industrie de la mode circulaire est définit comme un système régénératif dans lequel les vêtements circulent aussi longtemps que leur valeur maximale est conservée. Puis, ils sont retournés en toute sécurité dans la biosphère lorsqu’ils ne sont plus utilisés. « 
Pour faciliter la compréhension, nous avons dessiné ce schéma:

Tout commence avec des matières premières comme par exemples, le coton et le liège utilisés pour les articles Bag Affair. Ils sont travaillés ensemble pour en faire un textile (vous pouvez découvrir ce processus ici). Bien sûr, il pourrait s’agir de toute autres matières premières comme la laine qui est filée ou le lin qui est filé et tricoté, etc.

Le textile coton-liège est utilisé pour la confection de sacs et accessoires. Ici aussi, l’étape pourrait être de tricoter à la place ou de fabriquer des chaussures. Les résultats sont de toute façon des produits finaux que l’on va porter.

Dans un modèle de mode circulaire, ils sont portés, réparés, réutilisés, peut-être upcyclés mais surtout utilisés un maximum de temps. S’ils ne peuvent plus être utilisés, ils sont soit recyclés, soit biodégradés.

Vous apprendrez plus de détails dans le texte suivant.

Origine du terme et du concept

Utilisé pour la première fois au printemps 2014 par deux parties sans lien, le terme mode circulaire est apparu. Anne Brismar, propriétaire de Green Strategy, une société de conseil suédoise, a utilisé ce terme lors de la planification d’un événement de mode à Stockholm la même année, qui a finalement été nommé «Défilé de mode circulaire et discussion».

Elle y a présenté ce nouveau concept à cette occasion. C’était un événement avec des marques suédoises comme les jeans Nudie et des panélistes de l’industrie de la mode.
Le deuxième  de ces acteurs fut H&M. Utilisé pour la première fois en interne en 2014 et en public lors d’un événement à Gotland.

Qui a vraiment été le premier à utiliser ce terme, n’est pas clair. Mais ce qui est certain, c’est que cela a commencé en Suède.

Upcycling, biodégradation et recyclage

L’upcycling dans le cadre de la mode circulaire

La mode circulaire signifie utiliser et réutiliser jusqu’à ce qu’il n’y ait pas d’autre moyen que le recyclage ou la biodégradation. L’upcycling des vêtements fait partie de ce processus. Au lieu de seulement réparer, l’upcycling  est un excellent moyen de réévaluer les tissus. Les jeunes marques utilisent désormais des vêtements ou des tissus inutilisés provenant de rideaux ou de tissus d’ameublement pour en créer quelque chose de nouveau.

Nous avions déjà présenté Second Sew auparavant, et c’est un exemple parfait. Camille se sert de mouchoirs inexploités pour confectionner de nouveaux vêtements pour bébés et enfants. Non seulement elle fait de belles pièces, mais elle évite également les déchets. Le tissu utilisé aurait autrement été jeté. Ici, elle lui donne une seconde vie.

La biodégradation devrait être la dernière étape

L’objectif final après utilisation, réutilisation, réparation et recyclage devrait être la biodégradation. Si nous pouvons ramener les fibres sur terre sans aucun impact négatif ni pollution, nous avons bouclé le cercle à la perfection. La biodégradation est bien meilleure que le recyclage. Cela signifie que nous avons pris une source de la nature et que nous la lui avons rapportée sans aucun impact négatif. Voilà ce que signifie la mode durable!

La mode circulaire a besoin de règles claires pour fonctionner

Recycler une fibre n’est possible que si celle-ci est pure. Dès que deux fibres sont mélangées, il n’est plus possible de les séparer. Ainsi, des vêtements 100% laine par exemple peuvent être recyclés et de la «laine recyclée» peut en aboutir. Il en va de même pour le coton, par exemple.

Pour le polyester, c’est déjà différent. Vous pouvez fabriquer des fibres de polyester à partir de bouteilles en plastique et d’un pull en polyester déjà utilisé. Mais pour en faire quelque chose de nouveau, vous devez injecter du «nouveau» polyester, c’est-à-dire du plastique. La plupart du temps, les vêtements recyclés ont une limite et ont besoin de nouvelles fibres dans leur confection pour en refaire un article de mode.
Mais si deux fibres sont mélangées, vous ne pourrez plus les séparer. Un mélange typique est le polyamide de coton pour rendre le tissu plus flexible.

Il n’y a aucune chance de pouvoir réutiliser ce morceau de textile. La seule solution de recyclage possible est de le couper en petits morceaux pour faire de l’isolant. D’après les études de la fondation Ellen McArthur, jusqu’à présent seulement 1% des vêtements sont recyclés en nouveaux vêtements. Le recyclage est un sujet délicat et les chiffres ne sont souvent pas clairs. Plus de détails dans notre blog sur le mensonge du recyclage.

La mode rapide est la mode linéaire

L’idée de la mode rapide est l’opposée de la mode circulaire. La mode rapide est linéaire de l’achat à la poubelle. Vous achetez, vous portez et vous le jetez. Il n’y a qu’une seule façon.
De plus, les vêtements fabriqués et vendus à bas prix n’utilisent pas de matières premières de qualité. Même si, admettons, votre t-shirt est en coton, il s’agit souvent de coton génétiquement modifié. Coton fait pour se développer rapidement et avec des fibres courtes. Il n’est pas possible de le recycler ou de le réutiliser. Et selon la couleur, son mélange avec d’autres fibres comme le polyamide, le t-shirt ne sera pas recyclable. Il finira en décharge ou sera brûlé.

Il entre et sort en ligne droite sans aucun aspect durable.

La mode circulaire : la nouvelle tendance 2020

De nombreux journaux et blogs ont déjà annoncé que la circularité serait la nouvelle tendance en 2020. C’est génial!

Vogue a écrit à ce sujet en décembre 2019 ainsi que dans son numéro de janvier 2020. «Une industrie de la mode plus durable dépend de l’utilisation de ce qui existe, de l’élimination du problème des vêtements dans les décharges et du recadrage de la façon dont nous valorisons nos vêtements.»

Elle UK donne des conseils pour consommer vers la circularité comme l’achat d’occasion et l’achat en fonction des tissus. Ce sont certainement les premières étapes générales à suivre.

Mais gardez à l’esprit qu’il y a beaucoup de Greenwashing là-bas. Plus d’informations sur la détection du greenwashing ici.

La circularité signifie ajouter de la valeur aux vêtements. Réfléchir avant d’acheter  pour stopper la mode rapide. La crise du Covid-19 entraîne une énorme demande de produits fabriqués localement et c’est formidable. Donner une valeur réelle signifie payer le vrai coût.

Donc, si vous voulez faire quelque chose, posez des questions et assurez-vous que les vêtements que vous souhaitez acheter sont vraiment durables.

Gardez à l’esprit Justin Timberlake:

«What goes around, goes around, goes around. Comes all the way back around»

traduction: “Ce qui tourne en rond, fait le tour, fait le tour, puis revient au même point ». Arrêtons de tourner en rond.

Recherchez les produits déjà recyclés. Ou mieux, choisissez une mode 100% certifiée biodégradable. Cela devrait être le prochain objectif, car tourner en rond ne suffit pas.

Votre panier est vide.